Se mettre à l’apiculture pour sauver les abeilles, un sujet à la mode ?

La disparition des abeilles est devenue un sujet préoccupant. Plusieurs documentaires parlant du sujet ont en effet été diffusé partout dans le monde, comme en France par exemple, où « Des abeilles et des hommes » a été diffusé dans les salles dans le but de créer une prise de conscience pour la population. Ce film tire une fois de plus la sonnette d’alarme sur la hausse de mortalité des abeilles. En effet, il faut savoir que depuis quelques années, le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles s’amplifie. Si auparavant, le taux de mortalité normal était de 10%, aujourd’hui on compte chaque année un taux de mortalité de l’ordre de 30% environ, et cela depuis 1995. Les conséquences de cette perte massive de colonie d’abeilles sont fortement ressenties par les apiculteurs qui voient leur production de miel chuter de façon très nette.

Sauver les abeilles, pourquoi ?

abeilles-fleursLes abeilles existent depuis des millénaires, déjà bien avant que les premiers hommes soient apparus sur terre. Bien qu’elles soient considérées comme des animaux fragiles, elles ont pu survivre aux nombreuses catastrophes naturelles. Cela dit, depuis plusieurs années, de plus en plus de colonies disparaissent. Il faut savoir que cela un impact négatif sur la chaîne alimentaire. En effet, les arbres fruitiers ne donnent des fruits que par la pollinisation. Idem pour les végétaux qui entrent dans l’alimentation de certaines bêtes et qui n’existent pas sans la pollinisation. Du coup, si les abeilles disparaissent alors qu’elles sont responsables de la pollinisation, c’est la planète tout entière qui est menacée.

En effet, si la pollinisation n’a pas lieu, la plupart des espèces végétales ne sont plus productives, entrainant alors un déséquilibre dans la chaîne alimentaire qui régit notre planète. Certains animaux comme les guêpes, les scarabées et les papillons peuvent certes procéder à la pollinisation mais seulement de façon très partielle. La pollinisation des fleurs par exemple, est réalisée en grande partie par les abeilles. Si aucune mesure n’est prise pour les protéger, l’environnement et les activités agricoles seront donc les premiers à en payer les frais, et ce, dans un avenir très proche.

Sauver les abeilles, face à quoi ?

La disparition des abeilles est due à de nombreuses causes, à commencer par la prolifération des parasites ainsi que des maladies dont la plus célèbre est le varroa, un acarien. Il y a aussi l’introduction accidentelle du frelon en Europe qui s’avère être un tueur d’abeilles très dangereux. La pratique de la monoculture est également un facteur qui réduit de plus en plus les colonies. L’utilisation des pesticides et des insecticides dans les exploitations agricoles et dans le jardin nuit également aux abeilles. Voilà pourquoi leur utilisation est progressivement en voie d’interdiction.

L’apiculture pour protéger les abeilles

L’apiculture existe depuis l’Antiquité. Elle n’a jamais pourtant été aussi importante qu’aujourd’hui, non seulement pour protéger les abeilles mais aussi et surtout pour contribuer à la sauvegarde de la biodiversité, la préservation de l’agriculture mondiale et notamment pour sauver le monde. L’apiculture permet aussi de profiter des produits de la ruche, à commencer par le miel, la gelée royale, la cire, … un luxe que tout le monde peut s’offrir, même sans formation. Si vous êtes tentée par cette activité, vous pourrez vous procurer facilement du matériel pour débuter sur des sites comme Apiculture.net.

Marina

Marina est une blogueuse et fashionista invétérée. Elle a lancé le magazine femmedigitale.net pour pouvoir s'exprimer sur des sujets féminins.