La révolution du vélo électrique

Le vélo électrique fait un retour en trombe depuis l’aube des années 2000 et sa popularité est grandissante. Si on se laisse tenter, il peut créer une petite révolution dans notre quotidien. Alors, mesdames, si vous n’avez pas encore succombé, voici quatre bonnes raisons qui vont finir de vous convaincre.

Moins d’effort, plus de vitesse

En France, 50% des trajets effectués en voiture sont inférieurs à 3 km, 80% sont inférieurs à 10km. Ce sont des distances atteignables en vélo. Mais, princesse ou pas, nous n’aimons pas pédaler, c’est un fait universel. Jusque-là, nous avons toujours opté pour la voiture (ou les transports en commun) parce que nous ne voulions pas être en nage et déjà fatiguée au début de la journée de travail. Mais le vélo électrique va changer notre vie ! Grâce à l’assistance électrique qu’il offre, il permet de faire moins d’effort tout en allant plus vite. En effet, un VAE (Vélo à Assistance Electrique) peut aller jusqu’à 25km/h (au-delà de cette vitesse, le moteur s’éteint automatiquement, question de sécurité) sans qu’il faille faire des efforts surhumains. Résultat ? On ne sentira pas la sueur et, mieux encore, on ne sera pas non plus sur les rotules de bon matin. Cerise sur le gâteau, adieu embouteillages à n’en plus finir, on a plus de temps pour se pomponner.

Bénéfique pour la santé

Notons que garder sa forme et sculpter ses formes, ça nécessite une pratique régulière de sport. Même si le VAE possède un moteur, il n’en reste pas moins qu’il requiert un travail de notre part, sinon le moteur ne fonctionne pas et on appellerait ça un scooter… Si, en plus, nous choisissons de l’utiliser quotidiennement (pour rejoindre le lieu de travail ou aller ailleurs), on aura effectué notre dose quotidienne de sport. C’est tout simplement le nec plus ultra.

Un prix abordable

On vous l’accorde, acquérir un vélo électrique a un coût, mais il est quand même accessible pour à peu près toutes les bourses. Pour s’offrir un vélo électrique design, il faudra compter entre 300 et 3000 euros. Les tarifs varient selon la qualité, la robustesse, le type et le design du vélo. Mais même avec un budget restreint, si vous vous décidez cette année, vous aurez droit à une aide de l’Etat de 200 euros. Bref, c’est le moment ou jamais.

Un geste citoyen

Nous ne sommes pas sans savoir que notre belle planète est en proie à des difficultés énormes. En mettant de côté la voiture au profit du VAE, nous ferons donc un geste pour préserver notre mère nourricière. Ok, il est plus « polluant » qu’un vélo classique,mais ici, nous le comparons à une voiture. Le taux de CO2 émis par ce vélo est minime. Pour 100km parcouru, il consomme 1KwH, soit l’équivalent d’un litre d’essence.Ça n’est presque rien ! En plus, ils n’émettent pas de particules fines et ils diminueront aussi la pollution sonore, car ils ne font pas de bruit.
En quelques mots, le vélo électrique est plus économique, permet de gagner du temps, est bon pour la santé, aide à modeler la silhouette et contribue dans la préservation de l’environnement. Que demander de plus ?

Marina

Marina est une blogueuse et fashionista invétérée. Elle a lancé le magazine femmedigitale.net pour pouvoir s'exprimer sur des sujets féminins.