Portrait d’une apicultrice chevronnée

apicultrice

Le métier d’apiculteur est prestigieux et très respecté en France. La situation critique que traversent les colonies d’abeilles depuis plusieurs années maintenant en est la principale cause. Pour vous familiariser avec les principales occupations d’une apicultrice chevronnée, en voici un extrait.

La vie d’un apiculteur

De l’étape de la pollinisation à la récolte de miel, le professionnel du monde de l’apiculture se doit d’être attentif à ses ruches d’abeilles pour aboutir à un produit de bonne qualité et de grande quantité. Un apiculteur chevronné ne s’arrête pas à la production. Il se démarque des autres en terminant à fabriquer des produits commercialisables, suivant les normes de chaque pays.

Aujourd’hui, nous pouvons rencontrer trois sortes d’apiculteurs. Les professionnels dont l’apiculture est sa principale source de revenus, les personnes qui ont une autre activité en parallèle avec l’apiculture ; mais qui font de cette activité un moyen pour compléter leur revenu mensuel. Ils sont appelés les pluriactifs. Enfin, les amateurs qui sont de plus en plus nombreux de nos jours. Cette dernière catégorie représente plus de 98% des apiculteurs actuels en France.

Cette troisième catégorie attire de plus en plus de passionnés qui font de cette activité un loisir au quotidien. Ce phénomène est dû principalement à la grande augmentation du taux de mortalités des abeilles au cours d’une année un peu partout dans le monde. Mais il y a aussi les faux amateurs qui ne font pas de l’apiculture une source de revenus, mais développe au fil du temps de nombreuses connaissances dans ce domaine et participent activement à divers congrès et salon pour essayer de trouver des solutions à ce problème de perte de colonie continuel.

abeilles mortes

La vocation des apiculteurs

En principe, les apiculteurs les plus chevronnés sont membres de diverses associations qui se soucient du sort des abeilles. Certains vont encore plus loin en devenant professeurs ou enseignant pour pouvoir partager leurs expériences et apprendre le métier à la génération future. Certains enseignent même bénévolement pour faire perdurer la passion.

Nous pouvons aussi rencontrer des apiculteurs plus chevronnés encore qui ont écrit des livres sur le sujet. C’est le cas de l’auteur français Michel Richard qui a écrit pour mettre sur papier sa passion un livre portant le titre « Je fais mon miel ». C’est une édition Hachette qui a pour but de monter à tous ceux qui veulent se lancer dans le monde de l’apiculture les diverses astuces et façon de procéder.

L’apiculture un phénomène de mode

Depuis l’année 2006, le monde de l’apiculture subit de grands problèmes. Depuis, les chercheurs scientifiques et les professionnels n’ont cessé de trouver des solutions pour remédier à ce problème. Aujourd’hui, après les diverses informations vulgarisées par les médias et le net, beaucoup de particuliers amateurs se prennent au jeu.

Effectivement, les apiculteurs les plus chevronnés ont su sensibiliser beaucoup de personnes et créer une nouvelle mode sur cette pratique. Aujourd’hui, plus de 300 demandes d’inscriptions pour le « Grenelle de l’environnement » sont reçues par les organisateurs pour seulement 100 places disponibles.

Maintenant, combinez tout cela avec les « devoirs habituels » d’une femme envers son foyer, et vous aurez alors le portrait d’une apicultrice chevronnée.

Marina

Marina est une blogueuse et fashionista invétérée. Elle a lancé le magazine femmedigitale.net pour pouvoir s'exprimer sur des sujets féminins.