La plomberie : un truc de fille ou pas ?

Pour réaliser des travaux de plomberie, nous faisons appel automatiquement à un plombier. Il faut dire que ce métier est considéré depuis longtemps comme un métier d’homme. Mais à notre époque, l’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas un vain mot. Bien qu’elles ne représentent que 1% des plombiers, il existe bel et bien des femmes qui exercent le métier de plombier.

De plus en plus de filles s’intéressent au métier de la plomberie

femme-plomberieA l’heure actuelle, les rares femmes qui pratiquent le métier de la plomberie ne sont embauchées que pour les seconds œuvres. Il faut dire que la plupart de leurs collègues mâles ressentent une certaine appréhension quant à l’idée de pratiquer ce métier avec des femmes. Quoi qu’il en soit, les filles qui pratiquent ce métier affirment avoir les mêmes compétences que les hommes. Cependant, la plupart d’entre elles ne font pas des travaux sur terrain mais sont souvent relégués à des travaux au bureau. Néanmoins, il s’agit d’un métier qui requiert une bonne aptitude physique, un critère qui peut freiner de nombreuses femmes.

Des cours de plomberie pour réparer les petites pannes

Il n’est pas nécessaire de suivre une formation diplômante en plomberie pour maîtriser les petits problèmes de plomberie à la maison. C’est pour cette raison d’ailleurs que les cours et les stages de bricolage proposés par de nombreuses grandes enseignes concernent aussi les travaux de plomberie notamment la réparation d’une fuite de l’évier ou encore le remplacement de l’évier, bref tous ces petits travaux que les hommes rechignent toujours à réaliser faute de temps. Comme quoi, la plomberie n’est pas que l’apanage des hommes.

Si bien que maintenant, pour les petits travaux, on n’est plus forcément obligées de demander un devis à un plombier, on peut aussi réparer soi-même.

Depuis quelques années, certains métiers deviennent mixtes. Cela concerne notamment le métier de plombier qui consiste à installer, à réparer et à entretenir la plomberie dans une résidence ou un bâtiment commercial. Depuis toujours, nous estimions que le métier de plombier est un métier masculin puisqu’il requiert une excellente aptitude physique. Mais beaucoup de femmes commencent également à s’y mettre. Si certaines en font leur métier, d’autres, par contre, souhaitent juste maîtriser les rudiments de la plomberie afin de ne pas être pris au dépourvu, en cas de panne subite dans la maison. Sur ce point d’ailleurs, il faut savoir que les stages de bricolage incluent souvent des cours de bricolage. Et vu le nombre de femmes qui s’inscrivent à ces cours, la plomberie est finalement un truc de fille !

Marina

Marina est une blogueuse et fashionista invétérée. Elle a lancé le magazine femmedigitale.net pour pouvoir s'exprimer sur des sujets féminins.

9 Comments

  1. Bonjour

    Je suis femme plombier chauffagiste qui exerce sur les chantiers et depuis 4 ans j ai ma société donc c est possible

    • Bonjour,
      J’envisage d’installer une vmc dans un appartement situé dans Paris.
      Est-ce envisageable pour vous ?
      Bien cordialement
      FK

  2. Eh oui on est là! Et c’est vrai qu’on ne court pas les rues mais on est là. C’est physique et le travail de bureau est non négligeable. Un bon entretien de son corps et de sa santé c’est comme pour tous les métiers. Girls rock😋

    • Bonjour ,
      Je souhaite faire un formation pour me lancer dans le métier de plombier . Et je voudrais poser des questions à une autre femme qui a pu réaliser son choix ☺. Si vous êtes d accord ça serait top .
      Cordialement

  3. bonjour, je suis artiste mosaiste, et carreleuse. Je souhaiterais savoir quelle formation vous avez suivi pour devenir plombière. Faites vous des formations, ou prenez vous des stagiaires? je suis Paris. Merci pour votre réponse

  4. Bonjour à toutes,
    J’ai 28 ans, et après des études dans des domaines peu professionnalisants, j’ai décide de m’inscrire dans un CAP installation sanitaire. Je cherche une interlocutrice à qui poser quelques questions sur le fait d’etre femme et plombier. Sur le niveau d’études nécessaire. Sur le choix de l’entreprise, masculine ou feminine. Quelqu’un est il disponible (s’il vous plaiiit) ???

  5. Oui on est là!!!!
    Par contre « excellente aptitude physique », oh n’exagérons rien !
    Un plaisir ce métier, bien plus enrichissant que le bureau

  6. Bonjpur, je suis plombier chauffagiste egalement depuis 2 ans suite à une reconversion et le passage de mes CAP. Je travaille sur chantier et c’est un vrai plaisir et les hommes m’ont très bien accueillies.

  7. Bonjour, je souhaite m’entretenir avec des femmes plombier pour un projet professionnel. Est-il possible de me contacter par mail à maxime.claval@gmail.com ? Merci ça m’aiderait beaucoup !!!

Comments are closed.