L’interdit bancaire, ce fléau qui nous guette toutes

interdit bancaire

L’interdit bancaire est une sanction que les banques mettent en pratique lorsqu’un individu fait une faute. Cette peine est applicable en général pour les personnes qui utilisent des chèques sans provision. Mais elle guette aussi de près les personnes qui utilisent leur carte bancaire sans provision, notamment les accros au shopping…

Quelles en sont les conséquences ?

Dans la période que nous vivons actuellement, ne pas s’entendre avec les banques, ou avoir une mauvaise réputation aux yeux de ces dernières est très embêtant. Une interdiction bancaire vous fait inscrire d’office dans la liste des interdits bancaires valables pour toutes les banques de la France pendant près de 5 ans après votre infraction.

Mis à part ce droit bancaire très restreint, il vous serait impossible également d’avoir un découvert. C’est-à-dire que si votre solde n’est pas suffisant pour un achat quelconque, votre carte sera refusée sans indulgence. De plus, il vous sera difficile d’émettre des chèques sans de grands contrôles préalables. Ce qui est toujours gênant vis-à-vis de la personne avec qui vous traitez.

En parallèle à tout cela, ouvrir un nouveau compte bancaire à votre nom sera difficile.

Régulariser la situation

Si vous êtes dans une situation d’interdit bancaire, on vous conseille de régulariser votre situation auprès de votre banque et d’en faire véritablement votre priorité. Pour cela, la première chose à entreprendre est de faire tout votre possible pour restituer à la banque la somme manquante inscrite sur le chèque délivré sans provision. Ensuite, demandez au bénéficiaire du chèque de se présenter à votre banque pour acquérir son dû.

Pour arranger les choses, vous pouvez également récupérer votre chèque chez la personne à qui vous devez payer en lui donnant de suite par d’autres moyens la somme que vous lui devez. Vous pouvez procéder à un virement ou à un paiement par chèque. N’oubliez surtout pas par la suite de restituer ce chèque à votre banque pour preuve de votre action. Pour en savoir plus lisez cet article qui vous explique comment lever une interdiction bancaire.

Dans le cas où vous n’avez pas un accès direct pour contacter vous-même le bénéficiaire du chèque, vous devez verser le montant exigé à votre banque en soulignant que ce montant soit réservé à ce paiement particulier jusqu’à ce que la personne se représente de nouveau pour récupérer son argent. Ce sera à votre banque d’informer ses confrères et de vous permettre d’être retiré de la liste noire.

liste noire

Interdit bancaire via une carte de crédit

Pour les adeptes de shopping, être interdit bancaire n’est pas une très bonne nouvelle. C’est également la même histoire pour les cartes de crédit ou les cartes bleues. Après un achat dépassant le seuil, une carte peut être bloquée.

Contrairement dans le cas d’un chèque sans provision, l’utilisation abusive d’une carte ne peut être facilement abrogée même si la dette issue de son utilisation est régularisée. Alors avant de faire des achats ou de sortir votre chéquier donc, assurez-vous du montant disponible inscrit dans votre compte, surtout en période de soldes, une période durant laquelle toutes les femmes sont bien vulnérables.

Marina

Marina est une blogueuse et fashionista invétérée. Elle a lancé le magazine femmedigitale.net pour pouvoir s'exprimer sur des sujets féminins.