L’électricité : un truc de fille ou pas

Quand on parle d’électricité, on s’attend toujours à voir un homme et c’est vrai car il est tellement rare de croiser de femmes pratiquant ce métier. Mais savez-vous que les femmes électriciennes ça existe ? Et même que de plus en plus de femmes travaillent dans le secteur du bâtiment en France.

En effet un document de la Fédération Française du Bâtiment révèle que 11,7 % des salariés dans le secteur BTP en France sont des femmes (chiffres 2016), dont 46,7 % parmi les techniciens travaillant dans les métiers qu’on pourrait penser réservés aux hommes (comme la plomberie, la maçonnerie, l’électricité…). Cependant, les femmes ne représentent que 1,1 % des professionnels français de l’électricité. Alors est-ce un truc de fille ou pas ?

electricienne

L’électricité, le cœur des métiers du bâtiment

Il faut savoir que l’électricien ou l’électricienne est un ouvrier qualifié. Sa tâche principale, sur un chantier, est de procéder au montage de circuits et d’équipements à partir de plans. De ce fait, son travail importe beaucoup dans l’industrie du bâtiment car elle apporte « la vie » aux habitations qu’ils soient collectives, individuelles, ou professionnelles (ateliers et bureaux).

Un électricien monteur par exemple sera capable de faire un achat de tableau électrique et son montage, de câbler les fils et les appareils en respectant des chemins de câblage. On fera appel à ce professionnel aussi pour tous les travaux de maintenance ou de mise aux normes de vieilles installations.

Bien que la capacité technique soit de rigueur, le travail d’électricien est un travail physique et intellectuel. L’apprentissage de ce métier est ouvert aux femmes, des formations initiales existent (CAP Installation en équipements électriques ou BEP Métiers de l’électrotechnique) et certaines organisations comme l’AFPA offrent des formations de 8 mois qui permettent de devenir un électricien d’équipement.

En somme, le métier d’électricien est tout aussi bien accessible aux hommes qu’aux femmes, car elle ne privilégie en aucun cas le travail physique. Elle allie la capacité technique et intellectuelle, la créativité, la décoration et l’esthétique, la réflexion. Bien que la femme ait une vision et une approche différentes de l’homme, cela ne constitue pas un handicap dans ce métier, elle offre au contraire un atout dans la complémentarité au sein d’une équipe.

L’électricité, pour ceux qui aiment travailler de leur main

Pas besoin d’un diplôme ou d’étudier pendant des mois pour changer soi-même son ampoule grillée, ou un interrupteur cassé. Il suffit d’être un peu bricoleur, d’aimer travailler de ses mains et créatif. Bricoler n’est pas réservé aux hommes, vous pouvez prendre des cours de bricolage sur bien des supports (internet, télé, livres et DVD), à beaucoup d’endroits (notamment chez les professionnels du bricolage comme Castorama, Leroy-Merlin, BHV et Lilibricole). Les stages d’apprentissage peuvent être gratuits ou payants selon le cas, mais toujours adaptés, pratiques, bien expliqués et accessible à tous.

Seulement, bricoler nécessite un minimum d’équipement, surtout pour les installations électriques. Ayez tous les outils nécessaires en main avant de commencer les travaux (tournevis plat et cruciforme, des pinces coupantes et à dénuder, des testeurs ou multimètres…).

L’électricité, un sujet brûlant

La règle d’or pour tous travaux d’électricité, c’est de couper l’alimentation électrique, qu’on soit professionnel ou bricoleur « du dimanche » !

  • Coupez l’alimentation générale par le disjoncteur si vous travaillez sur l’installation électrique (remplacement de matériel, ajout de nouveaux câblages,…).
  • Débranchez l’appareil ou l’équipement sur lequel vous travaillez (veilleuse à lampe, appareils électroménagers…).
  • Pour votre sécurité, travaillez constamment avec des outils à manche isolé (tournevis, pinces…).

Au final, être électricien n’est pas réservé aux hommes, on peut s’y épanouir même en tant que femme !

Marina

Marina est une blogueuse et fashionista invétérée. Elle a lancé le magazine femmedigitale.net pour pouvoir s'exprimer sur des sujets féminins.