Une femme enceinte peut-elle emprunter pour un achat immobilier ?

La grossesse est un événement heureux. La famille va s’agrandir et les futurs parents pensent à acquérir une belle maison pour mieux élever leur progéniture. Il se peut que ce soit à la femme de souscrire un prêt immobilier. Dans ce cas, la femme enceinte peut emprunter pour acquérir un bien immobilier. Toutefois, les banques prennent plusieurs précautions avant d’octroyer un crédit immobilier à une femme qui attend un enfant.

Young happy couple in front of their new house

Les craintes de la banque

Premièrement, avant d’accorder un prêt, les banques vérifient les dossiers pour voir si les demandeurs disposent d’un emploi et de revenu stable. Ainsi, les banques craignent qu’après avoir donné naissance et une fois les congés de maternité expirés, la femme veut quitter son emploi. Deuxièmement, la grossesse augmente les risques de problèmes de santé avec des complications et pathologies qui ne sont pas couvertes par l’assurance. Tout ces raisons sont pourquoi les banques sont réticentes à assurer les prêts des femmes enceintes.

Face à cela, les dossiers de demande de prêt sont tout simplement refusés ou bloqués et attendent un éventuel réexamen après que l’enfant soit né. Il y a aussi des cas où la banque accepte d’assurer l’emprunteuse moyennant un paiement de surprime relativement très cher.

Comment obtenir un prêt immobilier avantageux pour une femme enceinte ?

Porter un enfant pendant le prêt peut être un avantage s’il s’agit d’un PTZ car l’enfant sera considéré comme un occupant à part entière et joue pour l’augmentation du plafond de revenu et du montant du crédit alloué. Cependant, bon nombre de femmes enceintes se voient refuser leur prêt. Pour y remédier, il est conseillé à l’emprunteuse de solliciter le service d’un courtier afin de trouver un autre établissement pour assurer son prêt.

En plus, en vertu de la loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010 dite Loi Lagarde, l’emprunteur peut contracter l’assurance de son prêt en dehors de l’établissement prêteur et que la banque est obligée d’accepter un contrat d’assurance externe.

JuliaT

Aimer, séduire, éduquer, jouer, se divertir, se cultiver, vivre. La vie est un jeu, il ne faut pas l’oublier. Julia